5 conseils pour augmenter les ventes après la pandémie de la COVID-19

Le monde a été secoué par la pandémie de la COVID-19, et presque toutes les vies et industries ont été touchées. Les gouvernements s’efforcent d’assurer la sécurité de leurs citoyens tandis que les économies luttent pour rester stables. Les petites entreprises du monde entier ont été confrontées à des difficultés financières et ont dû s’adapter à de nouvelles formes de vente. Alors que nous naviguons à travers la pandémie et que nous nous préparons à sa fin, il existe plusieurs façons pour les entreprises d’élaborer des stratégies pour tirer le meilleur parti de leur situation.

Passons en revue cinq conseils utiles qui peuvent aider votre entreprise à stimuler les ventes pendant et après la COVID-19.

 

Comment augmenter les ventes pendant une pandémie de coronavirus :

 

1. Réévaluez votre offre

Ce n’est plus un secret pour personne que l’apparition de la COVID-19 a changé notre façon de vivre au quotidien. C’est une chose que vous ne pouvez pas ignorer lorsqu’il s’agit de vos clients. Certains produits que vous vendez peuvent ne pas répondre à leurs besoins, tandis que d’autres peuvent être plus importants que jamais. Voici les questions que vous devez vous poser pour déterminer ce que vous devriez continuer à vendre pendant et après la pandémie.

 

Quels sont les produits que vous vendez qui pourraient ne plus être pertinents ?

Pendant la pandémie, vous pouvez vendre des produits qui ne sont plus pertinents pour vos clients. Par exemple, vous vendez peut-être des accessoires de voyage ou d’événements en direct ou – les voyages et les événements en direct étant extrêmement limités en raison de la pandémie, vous n’en vendez peut-être plus beaucoup. Pour vous adapter à cette situation et limiter les pertes de ventes, vous devrez peut-être retirer ces produits ou les modifier de manière à ce qu’ils puissent être utilisés à la maison.

Par ailleurs, une fois que les choses commencent à revenir à un état normal, vous pouvez constater que certains produits que vous avez ajoutés à votre boutique ne sont plus nécessaires à vos clients ; De nombreux magasins en ligne ont commencé à vendre des fournitures médicales, telles que du désinfectant pour les mains et des masques, lorsque la pandémie a commencé à répondre à un besoin du marché. Une fois que la pandémie commence à se résorber, déterminez si c’est produits sont toujours appropriés à la vente et s’ils doivent devenir des éléments permanents de votre inventaire.

 

Quels produits pouvez-vous vendre qui pourraient être plus pertinents pour les clients ?

Réfléchissez à la manière dont la pandémie a affecté vos clients et dont leurs besoins ont pu changer. Comme nous l’avons mentionné, de nombreuses boutiques en ligne peuvent ressentir le besoin d’ajouter des fournitures médicales et de nettoyage – il est difficile d’ignorer le boom massif que connaissent ces produits en ligne. Cependant, vous ne devez ajouter ces produits à votre inventaire que si cela a un sens pour votre entreprise. Si votre boutique en ligne vend des livres, il n’est peut-être pas judicieux d’ajouter du désinfectant pour les mains à votre offre de produits.

 

Où pouvez-vous transférer des offres physiques vers des sites en ligne ?

Si votre entreprise a une présence physique, il est essentiel que vous commenciez à transférer vos activités en ligne, si ce n’est déjà fait. Prenez le temps de créer une boutique en ligne qui permette à vos clients d’obtenir facilement ce dont ils ont besoin auprès de votre entreprise sans risque leur santé. Une boutique en ligne peut également s’avérer utile à long terme. PetitDrive offre une solution de Drive et de service de boutique en ligne qui vous permettra de créer simplement et rapidement votre site internet et de vendre en ligne en quelques clics.

 

Comment pouvez-vous réajuster votre service pour mieux répondre aux besoins des clients ?

Il va sans dire que nous vivons une époque de confusion. Il est extrêmement précieux pour vos clients que vous apportiez un sentiment de clarté à votre service. Que les clients aient besoin d’aide pour traiter un retour ou trouver un produit dont ils ont besoin, étendre la portée de votre service clientèle peut faire une énorme différence.

 

Voici quelques moyens d’améliorer votre service clientèle pendant et après la pandémie.

Proposez des heures d’ouverture du service clientèle plus longues. Cela peut aider à compenser le fait que les clients ne peuvent pas vous voir physiquement.

Utilisez davantage de canaux pour accroître votre assistance en ligne. Maintenez une disponibilité sur plusieurs canaux, notamment le téléphone, le chat en direct, l’e-mail et même les médias sociaux.

Créez davantage de ressources pour l’assistance en libre-service. Mettez en place une base de connaissances complète, des tutoriels « Comment faire », etc. pour aider les clients.

 

2. Communiquez avec les clients

Pendant et après la pandémie, il est essentiel que votre entreprise communique constamment avec son public. Les entreprises et les clients connaissent tous deux de nombreux changements dans leur vie quotidienne, qu’il s’agisse de difficultés financières ou d’un simple changement de routine. Utilisez vos canaux de messagerie, y compris les médias sociaux, pour informer les clients de ce qui change (et reste le même) dans votre entreprise. Cela inclut les points suivants :

Tous les produits seront-ils encore disponibles ?

Interrompez-vous les livraisons dans certains pays ou certaines régions ?

Y aura-t-il des retards dans la production ?

Quel est le nouveau délai de livraison prévu pour les produits ?

Comment assurez-vous la sécurité des clients et du personnel ?

Quels sont les services qui reviennent à mesure que la pandémie s’éloigne ?

 

En ouvrant le dialogue avec vos clients, vous pouvez évaluer les changements qu’ils souhaitent voir apporter à votre entreprise et répondre à ces précieux commentaires. Montrez clairement que vous ne vous intéressez pas seulement au portefeuille d’un client et que vous êtes passionné par la façon dont vous pouvez l’aider de manière significative.

 

3. Commencez à planifier à l’avance

Si vous n’aviez pas de plan de crise en place avant la pandémie, votre entreprise a peut-être été prise au dépourvu et en a souffert. Il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour commencer à planifier la façon dont vous aller aborder le reste de la pandémie et comment vous allez revenir à la normale une fois qu’elle sera terminée.

Pour commencer votre plan, effectuez un audit de votre entreprise. Où perdez-vous des ventes, où en gagnez-vous et où stagnez-vous ? Déterminez l’impact de la COVID-19 sur votre entreprise et votre secteur d’activité dans son ensemble et prenez des mesures pour atténuer les dégâts.

Vous devrez également surveiller la façon dont votre pays aborde son économie et ses déplacements, car cela peut avoir une incidence directe sur votre entreprise pendant et après la pandémie. Les décisions du gouvernement de votre pays peuvent influencer les décisions de votre entreprise, alors restez au courant de tous les changements.

 

4. Ajustez votre stratégie marketing

L’une des premières choses que vous auriez dû faire dès le début de la pandémie a été de passer au peigne fin vos messages marketing existants et de supprimer tout ce qui n’était pas pertinent ou inapproprié. Si vous ne l’avez pas encore fait, passez en revue toutes vos campagnes programmées, vos messages sur les médias sociaux et vos courriels pour déterminer ce qui fois être supprimé ou modifié. C’est aussi une bonne idée de réfléchir à la façon dont vous pouvez intégrer la distanciation ou la sécurité sanitaire dans votre marketing actuel tout en maintenant la pertinence.

Au-delà du contenu, il y a le ton de votre message. A mesure que nous nous rapprochons de la fin de la pandémie, nous pourrons peut-être retrouver un ton normal, mais vous devez tout de même rester conscient de la façon dont vous vous adressez à vos clients potentiels et existants.

Vos clients attendront la réponse de votre marque à la COVID-19. Il est essentiel que vous n’utilisiez pas la pandémie comme une excuse pour faire de la publicité pour vos produits. I peut être tentant d’augmenter vos ventes de cette manière, mais les clients savent que vous profitez d’une période difficile.

 

5. Améliorez votre référencement

Votre entreprise devrait déjà être optimisée pour les moteurs de recherche si vous avez une présence en ligne. Pendant la pandémie, il est d’autant plus important que votre entreprise apparaisse en bonne place sur les moteurs de recherche lorsque les clients intéressés recherchent vos produits. Vous ne pouvez pas compter sur les clients, qui passent devant votre magasin physique pendant la pandémie, vous devez donc compenser cette perte de trafic piétonnier par une augmentation du trafic en ligne.

Les internautes sont plus nombreux que jamais à faire des achats en ligne pendant la pandémie, et rien n’indique que cette tendance s’arrêtera une fois la pandémie terminée. Cependant, le référencement est très différent pendant la pandémie pour les petites entreprises qui vendent des articles non essentiels. En effet, les internautes recherchent des réponses à des questions d’actualité et de santé plutôt que des produits. Cela ne veut pas dire que le référencement n’est toujours pas important pour les petites entreprises, mais que vous devez adopter une approche différente de l’optimisation pour ne pas être noyé dans la masse.

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

On en parle

Dans le même sujet

Créez un Drive pour votre commerce

Prenez des commandes en ligne ce soir